Prévenir Les Dépressions En Entreprise : La Magie Du Recrutement

Éviter au maximum les dépressions dans le monde de l’entreprise. Un rôle majeur dans les compétences d’un dirigeant.

Pour éviter au maximum tout ce qui est lié aux dépression en interne aux entreprises, un employeur doit s’assurer que les méthodes de management ne sont pas rabaissantes, dévaluantes et sans soin pour l’individu. Le management doit être axé sur la recherche des compétences.

Ce n’est pas en attaquant ce qui ne va pas chez une personne qu’on va l’améliorer ou qu’on va l’aider. La meilleure manière de l’aider c’est de faire attention à tout ce qu’elle est capable de faire et de l’amplifier en y accordant son focus.

Je me rappelle de la manière dont on m’a raconté que Bjorn Borg avait été entraîné alors qu’il commençait à jouer au tennis vers l’âge de 14 ans. Très très tardivement.

Son entraîneur qui était un ancien tennisman de haut niveau, l’entraînait exclusivement sur ses compétences et sur ses points forts.

“Tu fonctionnes bien sur la terre battue, OK, on continue la terre battue”, Bjorn avait naturellement ensuite, envie d’attaquer les autres terrains MAIS à un moment où il le décidait et où il en avait envie.

Bjorn était déjà avec un bonne bonne base, il courait déjà plus vite que Guy Drut à l’époque. (Guy Drut était un champion olympique et champion d’Europe de course, 13 fois champion de France et record du monde).

Il en est de même pour toute formation ou intégration. À quoi bon faire la liste des choses qui ont échoué s’il n’y a pas un socle solide de points positifs pour améliorer ce point négatif.

La formation avec des formateurs concrets, efficaces en formation, pas seulement sur leurs compétences propres, est vitale pour éviter les échecs répétés qui conduisent les collaborateurs à se rabaisser personnellement.

Le monde du travail et la dépression.

De l’attention a été portée sur ce sujet dans ces entreprises par exemple qui passait du public à la privatisation. Les deux facteurs, dont je parle ci-dessus, ont été une cause majeure de ces dépressions en cascade qui ont défrayé la chronique.

Les gens se rabaissent déjà suffisamment eux-mêmes sans qu’on les y poussent en plus par un management dur et dont les compétences en formation ne sont pas vraiment évidentes ni prouvées.

Prenez soin des compétences. Faites l’amour pas la guerre.

Prenez vraiment soin de mettre en place des cursus de formation solides, concrets, simples et dont l’efficacité est démontrée statistiquement par les résultats. Pas par des relations publiques.

Le monde du travail est en constante évolution

Avec cette évolution viennent de nouveaux défis pour les entreprises. L’un de ces défis majeurs est donc la prévention des dépressions en milieu professionnel. Les dépressions en entreprise peuvent avoir un impact dévastateur sur les employés, mais aussi sur la performance globale de l’entreprise. Dans cet article, nous allons explorer comment le recrutement peut jouer un rôle crucial dans la prévention des dépressions en entreprise et comment il peut devenir une véritable « magie » pour garantir un environnement de travail sain et productif.

Les dépressions en entreprise : Un problème croissant

Avant d’aborder le rôle du recrutement dans la prévention des dépressions en entreprise, il est essentiel de comprendre l’ampleur du problème. Les statistiques sont alarmantes : selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la dépression est la principale cause d’invalidité dans le monde. En milieu professionnel, les dépressions touchent un nombre croissant d’employés. Les facteurs tels que la pression, la surcharge de travail, les conflits interpersonnels et l’insatisfaction au travail sont autant de déclencheurs potentiels de la dépression.

Le rôle crucial du recrutement

Le recrutement est bien plus qu’une simple opération de pourvoi de postes vacants. Il s’agit d’un processus complexe qui peut façonner la culture de l’entreprise, l’ambiance de travail et le bien-être des employés. Voici comment le recrutement peut devenir la « magie » pour prévenir les dépressions en entreprise :

1. La sélection minutieuse des candidats

Le premier pas vers la prévention des dépressions en entreprise commence par le choix des candidats. Lors du processus de recrutement, les recruteurs ont l’occasion de déterminer si un candidat correspond à la culture de l’entreprise et s’il possède les compétences techniques et comportementales nécessaires. En choisissant des candidats qui s’intègrent bien dans l’équipe et qui sont susceptibles de s’épanouir dans leur rôle, les recruteurs réduisent considérablement le risque de dépression lié au travail.

2. La transparence et la communication

Les entreprises qui encouragent la transparence dès le processus de recrutement créent un environnement de confiance. Les attentes claires concernant les responsabilités, la culture d’entreprise et les perspectives de carrière aident les employés à mieux gérer le stress et à éviter la dépression. Les recruteurs jouent un rôle essentiel en communiquant de manière transparente avec les candidats sur ces aspects.

3. Le soutien psychologique préventif

Les recruteurs et les gestionnaires peuvent également jouer un rôle clé en identifiant les signaux précoces de détresse émotionnelle chez les employés. En encourageant un environnement où les employés se sentent à l’aise de parler de leurs problèmes et de demander de l’aide, les recruteurs peuvent contribuer à prévenir la dépression en entreprise.

4. L’adaptabilité face au changement

Le recrutement doit également tenir compte de la capacité des candidats à s’adapter aux changements. Dans un monde du travail en constante évolution, les employés qui résistent au changement sont plus susceptibles de subir du stress et de l’anxiété. Le recrutement de candidats flexibles et ouverts au changement peut aider à prévenir les dépressions liées à la résistance au changement.

Les avantages pour l’entreprise

Investir dans un processus de recrutement axé sur la prévention des dépressions présente de nombreux avantages pour l’entreprise :

  • Meilleure rétention des employés : Les employés recrutés de manière réfléchie sont plus susceptibles de rester dans l’entreprise à long terme, réduisant ainsi les coûts liés à la rotation du personnel.
  • Meilleure productivité : Des employés satisfaits et épanouis sont plus productifs, ce qui se traduit par une amélioration de la performance globale de l’entreprise.
  • Meilleure réputation de l’entreprise : Les entreprises qui se soucient du bien-être de leurs employés attirent les meilleurs talents et bénéficient d’une meilleure réputation sur le marché du travail.

Conclusion

La prévention des dépressions en entreprise est un défi de taille, mais le recrutement peut être la « magie » qui contribue à relever ce défi avec succès. En sélectionnant soigneusement les candidats, en favorisant la transparence, en offrant un soutien psychologique préventif et en privilégiant l’adaptabilité au changement, les recruteurs jouent un rôle crucial dans la création d’un environnement de travail sain et épanouissant. Investir dans un processus de recrutement axé sur le bien-être des employés est un investissement judicieux pour l’entreprise, car il favorise la rétention, la productivité et la réputation de l’entreprise. La magie du recrutement réside dans sa capacité à façonner positivement la culture de l’entreprise et à prévenir les dépressions en milieu professionnel.

Leave a Comment