Évitez Les Personnes Toxiques : Les Clés Pour Un Recrutement Sain

Mon premier conseil pour la détection de personnes toxiques

Si, lors d’un entretien de recrutement, vous commencez à vous sentir moins bien, à vous sentir rabaissé, à vous regarder, à prendre grand soin de ce que vous dites et à vous poser des questions, il est temps de penser à toutes ces personnes qui vont devoir collaborer avec votre candidat dans le futur. Ce sont des mauvais indicateurs d’entrée.

Si après 5 minutes/1 heure d’entretien avec un candidat, vous vous sentez déjà mal, pensez donc aux personnes qui vont devoir rester des journées entières avec la personne que vous êtes en train d’évaluer.

Ce sera mon conseil numéro un sur les personnes toxiques. En face d’une personne toxique personne ne se sent mieux.

Même si vous personnellement, vous savez les gérer, vous ne pouvez pas laisser ce genre de personne en contact avec vos collaborateurs pendant des jours et des jours. Ils n’ont pas le pouvoir de s’en débarrasser mais vous l’avez. Vous pouvez faire quelque chose immédiatement.

Prenez vos décisions tout de suite. C’est la meilleure manière de tenir vos responsabilités de recruteur et de soigner vos équipes.

Le processus de recrutement

Le processus de recrutement constitue le socle sur lequel repose la croissance et la stabilité d’une entreprise. Cependant, un défi majeur auquel sont confrontés les recruteurs est d’identifier et d’éviter des personnes toxiques. Ces individus, en raison de leur comportement nuisible, peuvent entraîner des dysfonctionnements au sein de l’équipe et compromettre le bien-être organisationnel. Dans cet article, nous explorerons les stratégies et les astuces pour garantir un recrutement sain, en éliminant les éléments toxiques du processus.

1. Définir les Critères Culturels

Un recrutement sain commence par une compréhension claire de la culture d’entreprise. Les recruteurs doivent définir des critères culturels solides, en identifiant les valeurs fondamentales de l’entreprise. Cela permettra d’attirer des candidats partageant ces valeurs et de réduire les risques de conflits liés à des différences culturelles.

2. Analyser le Passé Professionnel

L’examen attentif du parcours professionnel des candidats est essentiel. Les antécédents professionnels, les raisons des départs précédents et les recommandations fournissent des indices cruciaux sur la propension d’un individu à adopter des comportements toxiques. Les recruteurs doivent s’engager dans des entretiens approfondis pour comprendre ces éléments.

3. Évaluer les Compétences Interpersonnelles

Les compétences techniques ne suffisent pas. Les candidats doivent également être évalués sur leurs compétences interpersonnelles. Posez des questions sur la manière dont ils gèrent les conflits, collaborent en équipe et s’adaptent à des environnements de travail variés. Ces questions offrent un aperçu des traits de personnalité qui pourraient influencer la dynamique d’une équipe.

4. Utiliser des Tests de Personnalité

L’intégration de tests de personnalité dans le processus de recrutement peut être un outil puissant. Ces tests fournissent des données objectives sur les traits de caractère et aident à identifier des comportements potentiellement toxiques. Assurez-vous cependant que ces tests sont pertinents et alignés sur les besoins spécifiques du poste.

5. Promouvoir la Transparence dès le Début

Une communication transparente dès les premières étapes du recrutement est cruciale. Présentez clairement la culture de l’entreprise, les attentes et les valeurs. Les candidats doivent être informés de manière transparente sur la réalité du poste et de l’environnement de travail, ce qui réduit les risques de désaccords futurs.

6. Réaliser des Références Approfondies

Les références sont un outil sous-utilisé mais puissant. Contactez les anciens employeurs et collègues pour obtenir des informations sur le comportement passé du candidat. Soyez spécifique dans vos questions pour recueillir des insights précieux sur la manière dont ils s’intègrent dans une équipe et gèrent la pression.

Conclusion

Un recrutement sain repose sur la prévention des éléments toxiques au sein de l’organisation. En adoptant des pratiques telles que la définition des critères culturels, l’évaluation des compétences interpersonnelles et la promotion de la transparence, les recruteurs peuvent construire des équipes résilientes et harmonieuses. En fin de compte, investir du temps et des ressources dans un processus de recrutement approfondi contribue à la prospérité à long terme de l’entreprise.

Leave a Comment